. .
 | 
 

 LES PERSONNAGES DANS CANDIDE

         

Admin


: 94
: 16/05/2008

: LES PERSONNAGES DANS CANDIDE    06, 2008 7:39 pm

LES PERSONNAGES DANS CANDIDE




Il est clair que les deux personnages principaux, Candide et Pangloss, ont t scruts sous toutes leurs coutures dans d'autres chapitres. Ils sont en effet partie intgrante de la texture essentielle de l'oeuvre. Il reste donc ici apprcier les autres personnages. Soit : Thunder-ten-tronckh, Cungonde, la vieille, Cacambo et Martin.

Thunder-ten-Tronckh constitue plus un symbole qu'un personnage. Nom propre dlibrment ridicule, voquant un tonnerre impuissant, il vhicule le mpris de Voltaire pour la noblesse et ses prtentions insenses.

Le fils Thunder-ten-Tronckh prolonge l'image du pre, mais d'une manire finalement plus cynique. On s'attendait une humanit russie, mieux en tout cas que chez le paternel casse-pied, mais le fils se montre aussi obtus que le pre. Candide, qu'il retrouve pourtant avec motion dans sa mission du Paraguai, devient insolent ds qu'il annonce son intention de marier Cungonde - n'a-t-elle pas 72 quartiers! Candide, qui pourtant a sauv Cungonde de la mort, reoit de son frre le plat de la lame au visage. Le fils est donc pire que le pre : ayant profession de suivre les prceptes du bon Jsus, il tmoigne au contraire d'arrogance et d'insensibilit. Le dcodage en est simple : l'auteur dteste encore plus la religion que le pouvoir royal. On notera justement que c'est dans un contexte militaire que le prtre apparat : pouvoir et religion, pour Voltaire, ont toujours t lis en coulisse.

Cungonde reprsente la fille "facile" de bonne famille, dont l'habilet langagire, voire mme une capacit toute panglossienne recouvrir de termes nobles une attitude plutt putassire, illustre clairement la navet de Candide : cette femme ne le vaut pas. La laideur qui l'afflige la fin, sorte de rvlateur tardif de sa vritable valeur, finit par rejoindre Candide et lui imposer la vraie nature de la donzelle vieillissante. Notre hros ressemble en cela Pangloss : il faut tous deux un long cheminement pour en arriver apprhender le rel d'une manire objective. Il demeure que l'erreur de Pangloss est fondamentale alors que celle de Candide, plus tendre, provient davantage de son jeune ge et des illusions amoureuses qui l'accompagnent souvent.

La vieille apparat au chapitre 7. La vieille occupe une place quelque peu importante. Les chapitres 11 et 12 lui sont consacrs en entier : ils constituent une vaste citation de l'histoire de la vieille. Comme il y a 30 chapitres, cela fait dj un 1/15 de l'oeuvre de consacr la vieille. cela s'ajoutent quelques passages, notamment vers la fin, o elle apparat. Le sens de ce personnage, outre qu'il contribue, comme plusieurs autres, constituer un dmenti vivant aux lucubrations de Pangloss, occupe une autre fonction, plus importante : la vieille dpeint par avance ce que sera Cungonde une fois atteint le troisime ge. En effet, ce n'est pas pour rien que Voltaire lui a attribu une naissance noble et une vie aventureuse aux multiples couchettes forces chez moult brutes impriales. La belle Cungonde, dont Candide demeurera si longtemps l'amoureux transi, est une "vieille-en-devenir". Elle constitue le signe tangible de la navet naturelle de Candide. La prfiguration s'actualisera : Cungonde, au dernier chapitre, sa beaut amoche par les multiples bats licencieux, auxquels elle ne se refusait pas tant que a, ressemble trangement la vieille. Leur cheminement se rsume en trois mots : noblesse, bats, vieillesse.

Cacambo reprsente l'exprience concrte. C'est le contrepoint raliste la candeur du jeune hros. Son nom, d'ailleurs, sent son mtissage et les racines populaires. Voltaire le dit explicitement au dbut du chapitre 14 : "C'tait un quart d'espagnol, n d'un mtis dans le Tucuman ;[...]" Il est charg d'exprience et constitue par l un contrepoids aux divagations de Pangloss. La citation prcdente continue ainsi : "il avait t enfant de choeur, sacristain, matelot, moine, facteur, soldat, laquais." Effectivement, Cacambo rappelera Candide la ralit par de petites phrases nourries par l'exprience, c'est--dire justes et cyniques.

Martin est un Cacambo instruit. Comme ce dernier, il a t marqu par de multiples expriences. En fait, il faudrait plutt parler d'preuves. En effet, fin chapitre 19, on voit que Martin est choisi comme tant le plus malheureux parmi les plus malheureux. Non seulement est-il lui aussi un intellectuel (l'auteur prcise que Martin est un savant), mais la multiplicit des prils qu'il a endurs s'avre considrable. Il ressemble donc ce double titre Pangloss, mais en constitue le miroir positif : un intellectuel sans rationalisation, tout fait branch sur la ralit. Le lecteur voit donc par avance un Pangloss russi, sorti de sa ngation nvrotique, prfiguration de ce que sera devenu enfin Pangloss au dernier chapitre.

Il faudrait enfin mentionner quelques personnages secondaires, mais ils n'ont qu'une utilit ponctuelle. Le frre Girofle a pour fonction de montrer le laxisme sexuel du clerg. Procurant, noble vnitien, constitue une incarnation de la noblesse enfin sortie de ses 72 quartiers et autres mythomanies. C'est un Thunder-ten-Tronckh russi, tout comme Martin est un Pangloss russi.





Personnages dans CANDIDE (autre proposition)


Ce conte philosophique a t publi en 1759. C'est une priode pnible pour Voltaire (guerre de 7 ans entre la France et la Prusse trs meurtrire). Il y galement eu un tremblement de terre trs dvastateur Lisbonne en 1755 qui l'a beaucoup marqu. Ce conte est une rflexion sur le mystre du mal et sur comment concilier l'existence du mal sur terre avec l'existence de Dieu. Le livre est publi simultanment Genve, en Angleterre et en France. Il est prsent comme un ouvrage traduit de l'Allemand par le Dr Ralph. Les romans, l'poque, ne sont pas signs. Les romans sont superficiels, contrairement au thtre considr comme bien suprieur.

Ce conte est bas, comme le signale son nom, sur le personnage principal qui se nomme Candide. Ici, le lecteur est le spectateur de lvolution du caractre et de la rflexion de Candide.

Tout au long de ce roman, qui est un conte philosophique, Voltaire critique implicitement lOptimisme et la Religion et ses reprsentants. En effet, le lecteur attentif remarque que Voltaire cr un certain affrontement entre lOptimisme, qui est personnifi par Pangloss, et le Pessimisme, qui est personnifi par Martinlun ne pouvant pas prvaloir lautre.



Candide
" Sa physionomie annonait son me. ". Voltaire nous dcrit Candide comme un personnage peu crdible et trs crdule. Il croit aveuglment la philosophie de Pangloss, le prcepteur du chteau. Il ne pense jamais par lui-mme, cherche toujours conseil auprs de quelquun dautre que lui et est trs dpendant de Pangloss. Cest vers la fin du conte que Candide pourra pour la premire fois, faire taire Pangloss et lui exposer sa pense sans redouter quelque moquerie de sa part.

Naf et insouciant, le jeune Candide aime perdument la belle Cungonde mais seulement pour ses attraits, je cite, " frache, grasse et apptissante ".

Cest dailleurs cause delle que Candide se fait renvoyer du beau chteau de Thunder-ten-tronckh comme Adam se fit renvoyer du Jardin dEden lorsquil gota au fruit dfendu, Cungonde tant ici le fruit dfendu.

Cungonde
Cest la fille du baron de Thunder-ten-tronckh.

En intgrant le personnage de Cungonde ce conte quelque peu pique, Voltaire cherche dmontrer que les femmes ne sont que des sources dennuis. Le renvoi de Candide du chteau en est un trs bel exemple. Rappelons que Voltaire se sert beaucoup de sources Antiques et quune femme dune trs grande beaut nomme Hlne tait la cause de la Guerre de Troie et de sa dcadence. Cest une fois encore, un argument assez dprciatif contre les femmes.

Pangloss
" Le prcepteur Pangloss tait loracle de la maison. " Rien quavec ces quelques mots, Voltaire nous prsente le personnage le plus amusant et le plus ridicule de tout le conte. Pangloss est un disserte en tout point, il avance des thories sur lOptimisme inspires de Leibniz qui finissent par devenir de plus en plus pathtiques vers la fin du rcit..

Voltaire, qui naime pas ce genre de personnage, nous met en garde contre de pareilles gens.

Martin
Cest loppos de Pangloss. Trs terre--terre cause de ses expriences malheureuses, il donne de trs bons conseils Candide quand celui-ci en demande. Il rencontrera Candide au chapitre 19 quand Candide sapprte retourner en Europe.

Cacambo
Il est un des rares personnages donner des conseils utiles Candide, avec la vieille et Martin. Il a apparemment beaucoup dexprience car il sait quoi faire en toute circonstance.

Voltaire veut que le lecteur tire une leon de son conte : il vaut mieux cultiver son jardin et trouver sa propre harmonie plutt que de soccuper de celle du monde et de philosopher sur celle-ci.
    
    http://lycee-mohmed5.tonwow.com
 

LES PERSONNAGES DANS CANDIDE

          
1 1

 

-
» Agriculture dans la rgion de Doukkala-Abda
» Rle de la secrtaire mdicale dans laccueil
» Calcul D'impdance dans un circuit courant alternatif
» Meilleur site dans le monde des jeux en ligne 2011 gratuit
» Etude des personnages dans "Le pre Goriot" dHonor de Balzac.

:
 ::   ::  -